Mots-clefs

, , ,

photo copieTiming parfait pour cette semaine où la neige a fait son apparition mais pendant nos jours de repos, et où le  weekend fût froid mais sec. La deuxième semaine de la préparation marathon, dont je vous dévoilais le programme ici, se termine donc dans la joie et la bonne humeur. Petite alerte cependant pour le copain au niveau du tendon. Afin de prévenir toute rechute de sa tendinite, il a été dispensé des éducatifs lors de notre footing de récupération et a eu le droit à une séance de piste allégée (6 répétitions au lieu de 10). J’espère que cet aménagement suffira a faire disparaître cette petite douleur plutôt inquiétante.

Lundi

Séance 2*6 côtes – R=3′

Séance effectuée en rentrant du travail, le lendemain de la première séance de piste (10*200m pour mémoire). Les séances de côtes sont celles durant lesquelles je souffre le plus, surtout lorsque nous les effectuons dans cette montée du Château (La seule qui soit proche de la maison et suffisamment longue). Elle est bien trop pentue à mon goût et transforme cette séance en un vrai calvaire. Je suis particulièrement fière d’avoir tenu le coup. La prochaine séance de côtes devrait se faire ailleurs, avec une pente beaucoup plus raisonnable.

Mardi

R.A.S

Mercredi

R.A.S

Cours de Pilates hebdomadaire.

Jeudi

R.A.S

Vendredi

Footing « sans chrono » – Exercices éducatifs

Impossible de faire cette séance courte le matin cette semaine. Une panne de réveil nous a contraint à quitter le travail relativement tard et a effectuer cette sortie à une heure plutôt inhabituelle pour nous et pour les coureurs du coin apparemment: Nous n’avons pas croisé grand monde en baskets!

Samedi

R.A.S

Dimanche

Séance 10*400m – R=2′ 

Séance effectuée au Stade des sports de la ville. Une séance que je redoutais particulièrement pour l’avoir faite cet été et en avoir particulièrement bavé. J’ai souffert mais j’ai tenu le chrono tout au long des 10 répétitions. Performance de bonne augure pour la suite.

Bilan de la semaine

La motivation n’est toujours pas retombée. Il faut dire que la météo est plutôt clémente ces jours-ci malgré l’arrivée des premières neiges. Le tendon du copain s’est rappelé à nos bons souvenirs. Espérons que ce ne soit qu’une alerte et que le léger allégement de son programme suffira à faire disparaître la douleur suspecte.

Publicités