Mots-clefs

, , , , , ,

10kmlacannecyAprès le fiasco de Thônes, où après être partie sur les chapeaux de roues je m’étais lamentablement effondrée au troisième kilomètre, victime d’hypoglycémie, je me devais de réagir.

Pas mal d’aléas sont pourtant venus perturber ma préparation: Arrivée des vacances (10jours), blessure de mon copain, la météo … Bref, j’ai dû me faire violence pour aller faire quelques séances difficiles seule, sous la pluie sur des parcours inconnus.

Et puis il y a eu cette dernière séance jeudi où j’ai pu constater que mon objectif initial, à savoir passer sous les 47’30 », n’était pas réalisable. Impossible de tenir une allure sur 10Km que j’arrive très péniblement à suivre sur 3Km! J’ai donc pris la sage décision de partir sur un rythme légèrement plus lent (4’50″/km) afin de m’assurer une fin de course un peu plus glorieuse que la précédente.

Le temps est passé vite et nous y sommes: le 22 Septembre, il est 7h30! OK, j’aurais préféré restée encore dans mon lit mais l’envie d’en découdre m’a permis d’en sortir très rapidement.

Force est de constater qu’il fait très beau: Pas un nuage dans le ciel, pas un souffle de vent et une température relativement fraîche, mais loin d’être froide. Ce dimanche bénéficie de conditions météo idéales pour sortir et à plus forte raison pour aller courir. C’est un temps à record!

Le parcours, archi connu et absolument splendide. Je ne cesse de vous publier des clichés sur Twitter et Instagram de mes virées sur les bords du lac où l’on joui d’une vue époustouflante sur les montagnes avoisinantes et qui plus est les jours de très beau temps, comme aujourd’hui! Le tracé de la course a également le très bon goût d’être parfaitement plat.  Bref, c’est un parcours à record!

Enfin, même si malheureusement il n’a pas pu prendre le départ, sa tendinite n’étant toujours pas guérie, j’ai à mes côtés mon plus fervent supporter, mon lièvre habituel (surtout sur cette distance où il est clairement plus véloce), mon copain :). Il a décidé de non seulement m’accompagner au départ (J’ai donc pu sortir bien couverte et abandonné ma veste au dernier moment) mais également de venir m’encourager à différent points de la course. Impossible dès lors de ne pas battre ce modeste record établi à Thônes dans la peine et la douleur au mois de juillet!

Fin prête dans ma tenue Nike flambant neuve, nous voilà partis pour rallier le départ. Moi à pieds en footing à allure très modérée pour ne surtout pas faire durcir les jambes avant le départ et monsieur à vélo. Arrivée sur place, je me lance dans quelques « Lignes Droites », entendez quelques accélérations progressives sur une distance courte, afin de réveiller Monsieur le coeur dont je vais avoir besoin dans quelques minutes.

C’est parti pour 10 minutes d’attente au milieu des 1300 autres coureurs et parmi eux, le maire d’Annecy, Jean-Luc Rigaut qui porte le numéro 74. Aucune idée de ses talents de coureurs, ce qui est sûr c’est que je ne manquerai pas de regarder son temps à l’arrivée!

Le départ est donné, il n’y a pas de matériel au sol pour calculer les temps réels. Le classement se fera uniquement au temps scratch (Le temps mis par le coureur entre le coup de départ et le moment où il franchit la ligne d’arrivée. Ainsi le temps passé à rallier le départ est comptabilisé). Aucun soucis, je suis équipée. Doublement équipée  d’ailleurs puisque je cours avec la montre Garmin(Forerunner 610) et l’Iphone et son application  que j’adore (Nike+ Running). Ma montre me fournira donc le temps « officiel », je la déclenche en passant la ligne!

L’allure visée est de 4’50 » au kilomètre. Je m’y fixe dès les premiers mètres et je ne la quitterai plus jusqu’à l’arrivée. C’est peut-être la chose dont je suis la plus fière sur cette course, moi qui pars systématiquement trop vite et qui accuse toujours le coup quelques kilomètres plus tard avant de reprendre le dessus. J’ai donc parcouru les 10Km, réglée comme une horloge et comme à mon habitude j’ai accéléré dans le dernier kilomètre, histoire de doubler encore quelques personnes et accessoirement de crâner un peu devant les nombreux spectateurs présents! La course parfaite, quoi! J’ai la sensation pour la première fois de ne pas avoir forcé outre mesure. Pas de gémissement, pas de tirage de langue, pas de respiration bruyante, la grande classe! Et comble de la réussite, je termine sur un nouveau record personnel de 47’53 », avec un gain d’environ deux minutes! J’en profite pour remercier chaleureusement le copain qui a fait la groupie et qui s’est occupé de toute la logistique (Du jus d’orange pressé au petit-déjeuner aux encouragements sonores sur le parcours. Merci, merci, merci ….

Les efforts paient (mais ça tout le monde le sait) et la prudence également. J’ai déjà les yeux rivés sur la prochaine échéance: Le 10Km Paris Centre! Le compte a rebours est lancé!

Amis runners d’ailleurs, je vous encourage vivement à venir profiter d’un weekend dans cette très belle ville qu’est Annecy et à prendre le départ de ce 10Km au tracé irréprochable!

Monsieur le maire, quant à lui, n’a pas démérité: Il termine en environ 44 minutes. Jolie prestation! Monsieur est sportif, et c’est sûrement la raison pour laquelle Annecy s’intéresse autant aux évènement sportifs…

Publicités