Mots-clefs

, ,

ffa_logoCa y est, après avoir parcouru l’article que j’ai récemment consacré à la description des nombreux avantages de la pratique du Running en club, vous vous êtes décidé(e) à tenter l’expérience! Félicitations! Il ne reste plus qu’à le choisir, et c’est loin d’être aussi évident qu’il n’y paraît. Voici donc quelques conseils pour faire le bon choix et passer une année sportive inoubliable!

Loisir ou compétition?

Tout dépend de votre caractère. Certain(e)s préféreront un cadre ludique où le mot d’ordre sera la détente tandis que d’autres se verront plus dans un cadre plus sportif afin de se défouler. Certain(e)s ne supporteront pas la compétition tandis qu’elle sera un véritable moteur pour d’autres. Bref, vous l’aurez compris, il faut avant tout définir ce que vous recherchez afin de ne pas vous retrouver dans un groupe qui ne vous correspond pas et que vous abandonnerez très rapidement.

La Fédération Française d’Athlétisme (FFA pour les intimes) a récemment entamer un travail de qualification et de certification afin d’identifier les différentes pratiques et leur disponibilités dans chacun de ses clubs.

Vous trouverez sur le site la liste complète des clubs ainsi que leur catégorie sur le site de la fédération. Parcourez attentivement ce site et notez les clubs susceptibles de vous intéresser.

Loin des yeux, loin du coeur

Vous avez déjà sûrement fait l’expérience des bonnes résolutions que l’on abandonne trop vite. Parmi les principales raisons qui nous poussent à laisser de côté certains projets ou certaines activités pour lesquelles nous étions pourtant très motivé(e)s au départ se trouve le manque de temps. C’est la raison pour laquelle je vous conseille de vous tourner en priorité vers le club le plus proche de chez vous. Car si vous devez conduire une heure dans les bouchons pour rejoindre votre lieu d’entraînement, il est certain que vous n’aurez pas le courage de le faire très souvent! Pensez à regarder aussi les clubs près de votre lieu de travail, c’est des fois plus simple d’aller s’entraîner directement en partant du bureau plutôt que de rentrer chez soi et de devoir ressortir (surtout en hiver!)

Une nouvelle « Famille »

Adhérer à un club de Running c’est intégrer un groupe de personnes avec qui vous allez passer du temps, voir beaucoup de temps! Aussi, il est important de se sentir à sa place. Mais comment faire me direz-vous pour savoir cela avant même de s’inscrire? La plupart des clubs proposent d’assister à quelques entraînements pour voir si l’ambiance et le contenu des séances correspondent à vos attentes. Dès lors n’hésitez pas à contacter un responsable ou directement l’entraîneur pour plannifier une rencontre afin de discuter de vos attentes, d’obtenir des précisions sur le groupe, le rythme d’entraînement… Il vous proposera sans doute d’enfiler vos baskets et de vous joindre au groupe pour partager un entraînement. C’est le meilleur moyen de savoir si ou ou non, le club que vous avez sélectionné est bien celui qui vous permettra de vous épanouir pleinement. Si vous êtes débutant(e), n’hésitez pas à demander s’il existe des groupes de niveaux. Ceci vous évitera peut-être d’intégrer un groupe composé uniquement de cracks et de vous sentir bien seule lors des séances d’entraînements 🙂

Après l’effort, le réconfort!

Une nouvelle famille c’est très bien mais ce n’est pas tout. Les infrastructures sont très importantes: Une piste en bon état (Est-elle éclairée la nuit? Et ne ricanez pas en lisant cette question qui n’est loufoque que pour les nouveaux venus dans le monde du Running), des vestiaires (avec douches c’est encore mieux), une salle de musculation chauffée … Sachez que certains clubs mettent à la disposition de leur membres un véritable arsenal pour s’entraîner, véritable atout pour la progression et aussi pour la motivation.

Quelques formalités

Avant de vous lancer dans l’aventure de la course à pieds (seul(e) ou en club), il est fortement recommander d’aller consulter un médecin pour détecter toute contre indication à la pratique de la course à pieds. Cette visite de contrôle peut être faite par votre médecin généraliste mais également par un médecin du sport. Sachez qu’elles ne sont plus systématiquement remboursées par la Sécurité Sociale. N’oubliez pas de lui demander un certificat médical de non contre-indication à la pratique de la course à pieds (avec la mention « en compétition » si vous souhaitez participer à des courses). Pas de certificat, pas d’inscription.

Maintenant, c’est à vous de jouer!

A bientôt!

Publicités