Mots-clefs

, , ,

motivationSeptembre est de loin le meilleur moment de l’année pour se mettre au sport et en particulier à la course à pieds: Les grosses chaleurs estivales passées et le froid hivernal encore loin, vous pourrez profiter de conditions météorologiques optimales pour vous lancer dans cette aventure qui va, peut être changer votre vie!

Sachez avant toute chose que seule une pratique régulière vous permettra d’en mesurer les multiples bienfaits que je n’évoquerai pas ici mais éventuellement dans un prochain article. Alors, comment faire pour rester motivé et arriver à courir régulièrement une bonne partie de l’année?

Voici quelques conseils indispensable pour garder une motivation à toute épreuve, et parvenir à apprécier à sa juste valeur ce sport réputé difficile.

Evaluer son niveau de départ

Pour les débutants, cela consiste à prendre son courage à deux mains (voir à quatre si une âme charitable daigne vous accompagner :)) et tenter l’impossible: Chausser vos baskets et vous lancer un défi: Courir 10 … 15 … 20 min, Faire 1 …2 …3 tours de parc. A vous de choisir une épreuve difficile mais réalisable. Une fois ce pari gagné, notez scrupuleusement la distance et/ou le temps que vous avez couru. C’est votre niveau de départ qui vous servira plus tard de point de repère pour mesurer votre progression. Rendez-vous pris dans quelques semaines/mois afin de le refaire et de mesurer le chemin parcouru depuis vos débuts!

Si vous vous mettez à la course à pieds pour perdre du poids, ajouter à vos notes votre poids.

Pour les autres, ce peut être un chronomètre sur une course à laquelle vous pouvez participer chaque année, votre parcours dominical ou encore un test de VMA.

Mesurer votre progression

Ne soyez pas trop impatient! Plus vous attendrez pour mesurer vos progrès, plus il seront importants. Vous allez être surement très motivé les premiers mois, alors je vous propose de faire une première estimation au bout de trois mois. Relevez le défi que vous vous étiez lancé voici quelques mois et notez scrupuleusement la distance et/ou le temps que vous avez couru et éventuellement votre poids. La progression risque bien d’être spectaculaire. C’est le moment d’être fier de vous, de ce que vous avez accompli et de vous convaincre que ce n’est que le début. L’idéal est de ne pas trop multiplier ces séances, de les programmer à intervalle de temps régulier au long de l’année en veillant à les planifier aux moments opportuns. Inutile de faire un bilan de vote niveau un lendemain de bringue ou après deux semaines de vacances! Quand votre motivation vacillera, essayez de penser à votre prochain rendez-vous afin de ne pas baisser totalement les bras.

Courir accompagné(e)

Les plus chanceux pourront profiter de la compagnie de leur conjoint ou amis, les autres compteront sur la technologie pour ne pas se sentir seuls. Il existe de nombreux sites communautaires dédiés à la course à pieds. Si vous débutez, je vous conseille vivement de vous inscrire sur le site Je suis un coureur.com. Vous pourrez entre autres y lire de nombreux conseils, mémorisez vos entraînements, consulter le calendrier des courses. Gratuit et sans engagement, ce site est une véritable aubaine pour matérialiser votre aventure sportive.

photoAutre moyen très abordable, la très ludique application Nike+ disponible sur Iphone et Android, qui fonctionne sur le même principe de communauté autour de la pratique de la course à pieds. Vous pourrez y fixer des objectifs, suivre votre activité, profiter d’encouragements durants vos entraînements et enfin tout partager avec vos amis. C’est de loin mon application préférée pour aller courir.

Pour plus d’informations sur les moyens de suivre votre progression, je vous invite à lire cet article.

Si vous avez peur que ni vos proches ni vos gadgets électroniques ne soit suffisants  pour faire de vous un sportif assidu, vous pouvez pousser les portes d’un club de Running. Il en existe partout en France. Sachez qu’adhérer à un club n’engage pas forcément à assister à toutes les séances d’entraînement mais vous fournira un cadre d’entraînement fiable et intransigeant 🙂 Vous trouverez ici un liste des clubs affiliés à la fédération française d’athlétisme.

Varier vos entraînements

En plus d’avoir pour effet de vous démotiver, la monotonie des entraînements freine à long terme la progression. Elle est donc à éviter à tout prix. Varier les entraînements doit donc être votre priorité. Tantôt vous partirez pour une certaine distance, tantôt pour un temps et encore mieux pour des exercices ciblés. Attention tout de même à toujours prendre le temps de vous échauffez! Ne faites pas l’erreur de vous blesser en tantant d’ignorer cette phase essentielle de l’entraînement lorsque vous manquerez de temps pour vous entraîner.

Séances de fartleck, séances de fractionné … Vous n’avez que l’embarras du choix!

Et surtout n’oubliez pas de toujours vous étirez à chacun de vos entraînements, vous trouverez ici une présentation des étirements de base.

Apprenez à gérer vos baisses de motivation

La baisse de motivation ne touche pas seulement les débutants, elle touche tous les coureurs. Malgré tous les efforts que vous déploirez à varier vos entrainements, les nombreux objectifs tous plus excitants les uns que les autres, les progrès notables que vous constaterez, il arrivera forcément un moment où votre envie de courir baissera, voir disparaîtra. Pas de panique! Accordez-vous un moment d’arrêt complet mais avant de ranger vos baskets au fond du placard, n’oubliez pas de programmer une date de reprise. Et surtout, ne disparaissez pas de la circulation si vous courrez en groupe, gardez le contact. Plus vous restez connectez au monde du running, moins la reprise sera difficile!

Il existe bien entendu un multitudes d’autres façons de conserver son envie de courir intacte. Et vous, quelles sont vos sources de motivations? Comment faites-vous pour toujours avoir autant envie de courir, de progresser?

Publicités