Mots-clefs

, , , , ,

vasa04Je vous propose de partir à la découverte de Stockholm d’un musée incontournable de la capitale suédoise: Le Musée Vasa. Ne vous y méprenez pas, cela n’a absolument rien à voir avec les galettes craquantes que l’on trouve au rayon « Petit Déjeuner » de nos hypermarchés!

Le Vasa est un navire de guerre construit pour Gustave II Adolphe de Suède, roi de la dynastie Vasa qui régna sur la suède de 1611 à 1632. Sa construction débuta en 1626 et se termina en 1628 et c’est lors de son voyage inaugural qu’il sombra, comme le Titanic, mais à seulement 2km de son point de départ et sans l’aide d’un quelconque iceberg!

Voici ce qui arriva: Le 10 août 1628, c’est par un temps calme que le vaisseau quitta la partie abritée du port lorsque qu’une violente rafale de vent le fit pencher fortement sur le côté. L’eau pénétra alors à l’intérieur du navire par les sabords, encore ouverts suite à la salve tirée par les canons pour marquer l’évènement. Il fût dès lors impossible de stabiliser l’embarcation et le Vasa sombra à seulement 120 mètres du rivage, sous les yeux des milliers de personnes! On compta environ une cinquantaine de victimes qui ne réussirent ni à regagner la rive ni à bénéficier du secours des nombreuses embarcations qui vinrent à leur rescousse.

Toutes les tentatives de renflouage du navire échouèrent lamentablement. On réussit cependant à récupérer les précieux canons 30 ans plus tard, en utilisant une simple cloche de plongée! Puis le navire tomba dans l’oubli total.

Ce n’est qu’un 1956, qu’un archéologue amateur du nom de Anders Franzén parvint après de longues recherches à localiser l’épave, totalement enfouie dans la vase mais en parfait état de conservation! Commencèrent alors des travaux titanesques pour renflouer l’épave. Le 24 avril 1961, devant des caméras du monde entier, le Vasa refaisait surface après 333 ans passés sous les eaux de la Mer Baltique. Après avoir été soigneusement fouillée et traitée pour stopper l’érosion, l’épave fût hébergée dans une structure temporaire appelée le Wasavarvet (« Le chantier naval du Vasa« ) qui ne permettait malheureusement pas d’admirer le vaisseau dans les meilleures conditions. C’est la raison pour laquelle le gouvernement suédois décida en 1981 de faire construire un bâtiment plus adaptée qui abriterait à terme le navire et un musée. Le Vasa Museet ouvrit ses portes en 1990.

La conservation de l’épave du Vasa représente un véritable défi car les scientifiques ont découvert que son exceptionnel état de conservation était non seulement due à l’absence du « Taret » (mollusque qui dévore les bois immergés) dans les eaux de la Baltique mais également à la très grande pollution des eaux du chenal de Stockholm au moment du naufrage. Et c’est bien cela qui pourrait détruire l’épave maintenant qu’elle a été sortie des eaux car les sulfures emprisonnés dans le bois lors de l’immersion réagissent avec l’oxygène pour donner de l’acide sulfurique qui pourrait à terme détruire totalement la coque du bateau!

Le Musée Vasa vous propose d’admirer cette fabuleuse épave sous toutes les coutures grâce à un système judicieux de passerelles, de voir des reconstitutions du vaisseau tel qu’il était avant son naufrage et de découvrir son histoire peu banale. Vous aurez également la possibilité d’apprendre comment les restes du navire ont été renfloués et vous serez informer du véritable défi que représente la conservation de l’épave dans les années à venir. Tout un programme!

Budget  130 SEK (Env. 15 Euros)

Visites guidées en français à 14h30 (du 01/06 au 31/08) 

Si cette histoire vous a plu, sachez qu’Arte  va y consacrer un reportage le 22 Juin Prochain à 21h35!

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Publicités