Mots-clefs

, , , , , , , , ,

effetsUn film de Steven Soderbergh (Contagion, Ocean Eleven, Traffic, Solaris) avec au casting Jude Law, Catherine Zeta-Jones et Channing Tatum (Je te promets où il donne la réplique à la délicieuse Rachel Mc Adams), il n’en fallait guère plus pour me convaincre d’aller voir Effets secondaires. Surtout que le réalisateur a annoncé récemment qu’il s’agissait selon tout vraissemblance de son avant dernier film avant de prendre sa retraite. Quelle idée à seulement 50 ans, surtout en ces temps de crise 0ù l’allongement du temps de travail fait la une des médias très régulièrement. La bande annonce a fini de me convaincre:

Emilie Taylor, vient de traverser une période très difficile de sa jeune vie. Elle a dû faire face à l’incarcération de son mari, Martin, financier ambitieux qui n’a pas hésité à tricher pour gagner plus (Comme quoi, certains passent par la case « Prison » et d’autres pas!). Mais tout devrait maintenant rentrer dans l’ordre puisque que le moment de la libération est arrivée, et que le couple va enfin pouvoir se retrouver et reprendre une vie normale. Sauf que Emily est une jeune femme fragile et qu’elle ne va pas réussir à surmonter le retour de Martin qu’elle attendait tant. Elle plonge littérallement dans la dépression. C’est le docteur Jon Banks, jeune psychiatre ambitieux, qui prend en charge son cas et lui prescrit un traitement visant à la remettre sur pieds très rapidement. Mais rien ne va se passer comme il l’attendait. La patiente va réagir au médicament d’une façon totalement déconcertante, présentant des effets secondaires plutô inquiétants!

Impossible de vous en dire plus sans prendre le risque de vous révéler l’intrigue de ce film aux rebondissements multiples. C’est tout le génie de Steven Sorderbergh: Partir d’un fait très banal et monter autour une histoire palpitante sans la moindre incohérence. C’est savoureux!

La jeune actrice Rooney Mara, révélée par le remake américaine du film Millenium dans lequel elle donnait la réplique à Daniel Craig, incarne à merveille cette femme luttant contre la tristesse, la dépression. Malgré son jeune âge, elle nous livre une interprétation d’un réalisme troublant. Jude Law est parfait en psychiatre anglais. Ce médecin passionné a beaucoup de mal à concilier son métier qu’il exerce en cabinet et à l’hôpital où il effectue de nombreuses nuits de garde et sa vie privée. Il est convaincu que la chimie a été inventée pour nous aider à être meilleur, pour combler nos manques. Il n’a donc aucun problème à prescrire des traitements médicamenteux à ses patients pour les aider à surmonter leurs problèmes.

Comment va-t-il bien pouvoir gérer ces effets secondaires inquiétants mais qui ne semblent pas déranger outre-mesure sa patiente? Doit-il changer de traitement? La suite des évènements va vite apporter des réponses aux questions qu’il se pose et le précipiter dans un tourbillon d’ennuis dont il va bien avoir du mal à sortir!

Ce film est une véritable réussite: les acteurs sont excellents, l’histoire sans faille et le suspens ne faiblit jamais. Je vous mets au défi d’arriver à deviner l’épilogue tant Steven Soderbergh rivalise d’inventivité pour nous proposer une intrigue qui ne cesse de nous surprendre! Ce serait dommage de se priver d’un tel moment de détente!

Bonne séance!

Publicités