Mots-clefs

, , , , , ,

theplaceThe Place Beyond the Pines fait partie des films très attendu du début d’année. La raison: Son casting réunissant deux des acteurs « bankable » du moment, à savoir Bradley Cooper (Very Bad Trip , Very Bad Trip II, Happiness Therapy, Limitless) et Ryan Gosling (N’oublie jamais, Drive, Gangster Squad,  Crazy Stupid Love) et la ravissante Eva Mendes.

L’histoire n’est pas selon moi des plus originales. Cascadeur à moto itinérant,  Luke ne parvient pas vraiment à joindre les deux bouts malgré son spectaculaire numéro du « Globe de la mort ». C’est un gars simple et cette vie de vagabond lui convient plutôt bien. Mais lorsqu’il découvre qu’il a un fils avec Romina avec qui il a eu une brève aventure, il décide de changer de vie afin d’assumer son rôle de père et de compagnon. Romina, qui a entretemps rencontré un autre homme n’est pas décidée à faire sa vie avec lui et à beaucoup de mal à accepter qu’il puisse être là pour son fils. Mais Luke est prêt à tout pour prouver qu’il est à la hauteur. Une mauvaise rencontre conjuguée à ses talents de pilote vont le convaincre que la meilleure façon de subvenir aux besoins de sa « famille » n’est pas des plus honnêtes et pour cause elle consiste à braquer des banques. C’est à l’occasion d’un braquage plutôt raté qu’il va croiser la route d’Avery Cross, jeune policier ambitieux. Ce dernierest prêt à tout, non pas pour mettre à l’abri du besoin sa famille, mais pour grimper dans la hiérarchie dan l’espoir d’avoir une carrière aussi prestigieuse que celle de son juge de père… Certes la suite des évènements n’est pas celle que l’on croyait mais … Ne réussit pas à faire de ce film un chef d’oeuvre, n’en déplaisent aux critiques dithyrambiques à son sujet!

Le personnage de Luke, finement interprété par Ryan Gosling n’est pas sans rappeler celui qu’il incarnait dans Drive. Une brute au coeur tendre, plutôt simple d’esprit mais capable d’une très grande générosité. Un peu trop de similitudes à mon goût avec un excellent film auquel on ne gagne pas forcément à être comparé. L’acteur arrive une fois de plus à passer de la tendresse à la violence avec une crédibilité déconcertante. Le personnage d’Avery, quant à lui, ne présente aucune difficulté d’interprétation: Les rôles de personnage aux dents longues prêtes à tout pour grimper dans la hiérarchie ne manquent pas, à la vie comme à l’écran! Rien qui ne soit donc hors de portée pour le talentueux Bradley Cooper. Enfin les confrontations entre ses deux stars du moment n’a pas vraiment lieu et nous laisse donc un peu sur notre faim.

The Place Beyond the Pines est un bon film mais qui ne mérite pas d’être autant encensé par la presse. Difficile de se faire un avis objectif tant l’opinion générale semble unanime quant à une originalité que j’ai eu du mal à percevoir.

Et vous, qu’en avez-vous pensé?

Publicités