Mots-clefs

, , , , , , , , , , , ,

venise07En attendant de pouvoir vous proposer une série d’articles Voyage consacrée à Barcelone, je vous propose de découvrir en ce lundi de Pâques la ville de Venise, que nous avons eu la chance de visiter à l’automne 2011 lors de notre participation au Venice Marathon.

La Cité des Doges comme on la surnomme a été fondée aux alentours de 530 et fût la capitale de la République de Venise,  dite la Sérénissime, durant huit siècles avant de perdre son indépendance suite à son annexion par Napoléon Bonaparte en 1797! Mais l’invasion des français fût loin de mécontenter tout le monde puisque Napoléon supprima les barrières du Ghetto qui empêchait à la population pauvre et juive de Venise de pouvoir évoluer librement dans cette ville où l’aristocratie monopolisait le pouvoir et la plupart des richesses. La ville sera ensuite intégrée à l’Empire d’Autriche avant de devenir définitivement italienne en 1866.

Devenue depuis un lieu touristique incontournable, des personnes du monde entier viennent admirer cette ville bâtie sur une simple lagune de la mer Adriatique et désormais inscrite au patrimoine mondial de L’UNESCO.

Que voir à Venise?

Les canaux

Les chiffres sont édifiants: 177 canaux,  455 ponts, 118 îles … A Venise on se déplace soit à pieds (Ambiance cours de step garanti,) ou bien en bateaux. Vous pourrez choisir entre:

  • le Vaporetto (sorte de bus public sur l’eau). venise03La ligne 1, qui parcourt le Grand Canal d’un bout à l’autre, est idéale pour découvrir les palais sans se fatiguer! Il existe deux navettes nocturnes, permettant d’observer Venise dans le calme de la nuit.
  • les Gondoles, véritable emblèmes de la ville. La rançon de la gloire en ont fait de véritables attractions touristiques aux tarifs exorbitants. Le dépaysement n’est pas vraiment garanti, il n’est d’ailleurs pas rare de les apercevoir en traversant un pont, prises dans des embouteillages! Gare aux désillusions!
  • les taxi-bâteaux, dont les tarifs sont simplement déconcertants. Contentez-vous d’admirer ces embarcations en bois verni avec des chromes et des cuivres étincelants.

La Place Saint-Marc

On y trouve les bâtiments absolument somptueux que sont la Basilique Saint-Marc, le Campanile de Saint-Marc et le Palais des Doges. Disposant de peu de temps pour les visites, nous avons opté pour celle de la basilique. Quel émerveillement! Toutes ces mosaïques sur fond d’or qui lui ont valu d’ailleurs le surnom de « Basilique d’Or ». Une visite à ne surtout pas louper!

venise05

Le carnaval

venise02Je ne vous cache pas que l’on ne prévoit pas son voyage pour venir assister au carnaval de Venise à la dernière minute. C’est un des temps forts de l’année pour la cité lacustre qui voit affluer des adeptes du monde entier. Nous avons une pâle copie de ce carnaval à Annecy, le Carnaval Vénitien d’Annecy,  au cours duquel la ville est envahie de musique baroque de mauvais goût et de personnes âgées costumées dont le visage se dissimule derrière des masques sans yeux, telles des momies!

Vous l’aurez compris, je ne suis pas fan de l’ambiance! Et je ne suis pas la seule, à la vue de ces « fantômes », beaucoup de jeunes enfants se mettent à pleurer!

Mais je reste en totale admiration devant la beauté des masques quand ils ne sont pas portés: Certains sont de véritables œuvres d’art. N’hésitez pas à pousser la porte d’un atelier et de prendre le temps d’admirer la beauté et l’extrême variété des modèles exposés. (A ne pas confondre avec les innombrables boutiques de souvenirs vous proposant des masques vénitiens « Made in China »)

Où dormir?

Nous avons séjourné à l’hôtel Il Nido di Giulietta & Romeo. Idéalement situé et possédant une décoration « néo-vénitienne », il s’agit d’un hôtel convenable aux prestations teintées légèrement de mesquinerie. Ainsi, vous n’aurez accès à un Wifi faiblard qu’à tour de rôle si vous voyagez en couple!

Que manger?

La spécialité de Venise est incontestablement les produits de la mer. Comme toute destination touristique, de nombreux restaurants sont non seulement chers mais d’une qualité moindre. N’hésitez pas à demander conseil avant de partir ou de vous munir d’un guide touristique afin d’éviter les pièges!

Et le marathon?

Considérant la distance d’un marathon (42.195Km) et les dimensions du centre historique, ne vous attendez pas à courir l’intégralité de la course dans le décor vénitien. Cependant le final aux abords de la place Saint Marc restera un merveilleux souvenir à condition de ne pas craquer lors de la traversée du Pont de la Liberté. Long de quatre kilomètres et situé aux alentours du 35ième kilomètre, le franchissement de ce pont est une véritable épreuve psychologique! Une expérience à tenter!

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Publicités