Mots-clefs

, , , , , , , , ,

extremementfortExtrêmement fort et incroyablement près est tiré du roman éponyme de Jonathan Safran Foer, publié en 2005,  et qui est la toute première œuvre majeure de fiction à se pencher sur la détresse des familles touchées par les attentats du 11 septembre.

C’est l’histoire du jeune Oscar qui coule des jours heureux à New-York avec ses parents et sa grand-mère. Enfant très angoissé, il est sans arrêt sollicité par son père qui tient à l’aider à vaincre ses peurs, à croire en lui. Mais le 11 septembre, la vie du jeune Oscar bascule lorsque son père disparaît dans l’une des deux tours du World Trade Center. Un an après la tragédie, il découvre une clé dans les affaires du défunt. Persuadé que rien n’est dû au hasard, Oscar se jette corps et âme à la recherche de la serrure que la mystérieuse clé ouvre.

Cette quête titanesque va lui permettre non seulement de vaincre ses angoisses d’enfant mais également de rencontrer de nombreuses personnes qui elles aussi ont été blessées par la vie et d’enfin accepter l’inacceptable pour un enfant, la mort d’un de ses parents.

Le scénariste est loin d’être un débutant. Eric Roth n’est autre que le scénariste Forrest Gump de Robert Zemeckis mais également d’Ali, de l’Étrange Histoire de Benjamin Button ou encore de Munich produit par Steven Spielberg.

L’histoire du deuil de cet enfant, cherchant à tout prix à prolonger l’histoire qui le lie à son défunt père est magnifiquement racontée. Le scénariste évite soigneusement les scènes larmoyantes, et nous livre une adaptation pleine de sensibilité. Difficile en effet de se mettre à la place d’un enfant de 11 ans pour tenter de comprendre comment il peut aborder un événement aussi traumatisant que la perte d’un de ses parents dans un attentat, qui plus est celui du 11 septembre dont les images ont traumatisé nombre d’entre nous.

L’interprétation du très jeune Thomas Horn, dont c’est le premier rôle au cinéma est déconcertante. Mis à part sa gueule d’ange, il interprète incroyablement bien cet enfant angoissé, perdu, révolté, curieux. Très prometteur, c’est un acteur que l’on devrait revoir assez rapidement au casting d’un grand film.

Belle prestation également de l’acteur suédois Max Von Sydow, que vous avez sûrement déjà aperçu dans d’autres films comme Le scaphandre et le Papillon ou encore Robin des Bois (2010),  qui réussit la prouesse d’interpréter avec brio un personnage muet , ce qui lui a valu une nomination aux Oscars 2012 dans la catégorie du Meilleur acteur dans un second rôle.

Traitant d’un sujet difficile, le film n’en est pas moins une ode à l’espoir. Derrière un malheur se cache bien souvent le bonheur. Encore faut-il le chercher!

Bref, vous l’aurez compris. Extrêmement fort et incroyablement près est un véritable petit bijou qu’il faut absolument avoir vu. Il n’est malheureusement plus en salle mais vous n’aurez aucun problème à vous le procurer.

Bonne séance!

Publicités