Mots-clefs

, , , , , , , , , , ,

Au programme de cette dernière journée de 2012, la visite d’un des musées phare de New York: Le Museum of Modern Art, MoMA pour les intimes.

j5nyc20Quelques mots sur ce fabuleux musée totalement consacré à l’art moderne.  L’initiative de sa création revient à la famille Rockefeller et plus particulièrement à ses femmes, qui furent des mécènes influentes et progressistes. Ce nom vous dit quelque chose, et pour cause cette famille a donné son nom au célébrissime Rockefeller Center, complexe immobilier à Manhattan composé notamment le Radio City Music Hall dont la réputation n’est plus à faire. La véritable attraction de cet endroit est sans aucun doute, le sapin gigantesque et la patinoire qui investissent les lieux au moment des fêtes de fin d’année et que vous avez sûrement déjà aperçus dans un film ou une série américaine!

j5nyc18

Le musée est inauguré en 1929. Il fait partie des plus importantes collections au monde avec celle du Centre Georges Pompidou de Paris et la Tate Modern de Londres. Il a été un des premiers à créer un département totalement consacré à la photographie et a donc largement contribuer à en faire un art à part entière. De nombreux musées ont en effet suivi l’exemple du MoMA et offert une place de choix à la photographie au sein de leur collection.

Nous avons passé quelques heures au sein de cet établissement, où nous avons pu admirer entre autres des œuvres de Gustave Klimt, d’Henri Rousseau, de Vincent Van Gogh, d’Henri Matisse, d’Edvard Munch, de Frida Kahlo, d’Amedeo Modigliani pour ne citer qu’eux.

J’en profite pour vous recommander le film Modigliani, avec au casting Andy Garcia et Elsa Zylberstein

Je vous avouerai que certains étages m’ont laissé de marbre surtout lorsque qu’une vilaine migraine ophtalmique s’est jointe à moi pour la fin de la visite. L’art moderne est décidément difficile à apprivoiser!

Bon à savoir: Entrée gratuite tous les vendredis après-midi (de 16 à 20h)

Après cette matinée culturelle, il était grand temps de préparer notre Soirée du Réveillon. Comme je vous l’annonçais déjà ici, nous avions fait le choix de ne rien réserver à l’avance et d’attendre d’être sur place pour nous décider. Comme nous ne sommes ni des jet-setteurs loin de là, ni des adeptes des repas interminables, et encore moins des super-héros capables d’attendre minuit pendant plusieurs heures dans le froid, le choix s’est réduit à une peau de chagrin, d’autant plus que nous ne sommes pas pressés dès notre arrivée pour trouver un endroit où fêter comme il se doit l’arrivée de 2013!

Résultat, n’étant pas prêt à débourser une somme astronomique, nous avons fait choux blanc. Mais, la « Positiv Attitude » étant apparemment contagieuse outre-atlantique, comme en témoigne Mathilde (Prenez le temps de lire cet article qu’elle consacre à ce phénomène très méconnu en France), nous avons immédiatement trouvé une alternative: Passer en 2013 en tête à tête devant une bonne bouteille de champagne et … grande première, une micro boîte de caviar.

j5anyc1

Il s’agissait de notre toute première dégustation de caviar … et nous n’en garderons heureusement pas un souvenir inoubliable. Le goût est difficilement descriptible tant il est délicat et raffiné, ne tolérant selon moi aucun accompagnement. La soirée s’est terminée timidement à minuit passée de quelques minutes. Il est clair que ce fût pas pas le réveillon le plus festif de ma vie, mais il restera certainement un très bon souvenir! Je me suis endormie en repensant à mon réveillon le plus raté de ma vie, celui que j’ai passé quelque part en Bourgogne, seule dans un TGV ayant quitté Paris dans l’après-midi et dont la motrice avait rendu l’âme!

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Je vous donne rendez-vous la semaine prochaine pour vous raconter notre premier jour de 2013 à New York, tout un programme!

Publicités