Mots-clefs

, , ,

periphIl faut bien l’avouer, le choix du film De l’autre côté du périph pour cet après-midi entre filles est largement dû à la présence au casting d’Omar Sy, dans un rôle très similaire à celui qui l’a fait connaître et fait d’Intouchables un véritable succès.

Ousmane Diakité est policier au sein de la brigade financière de Bobigny, ville de Seine-Saint-Denis dont la réputation n’est plus à faire. Il est persuadé d’avoir retrouvé un politicien véreux en cavale depuis un certain temps mais personne ne semble accorder le moindre crédit à son enquête.
François Monge, quant à lui, travaille au sein de la fameuse police criminelle de Paris. Peu enclin aux opérations de terrain, il use et abuse de ses relations dans l’espoir d’être nommé sous peu commissaire.

La découverte du cadavre d’une personne influente sous un pont de Bobigny va donner lieu à une collaboration inespérée entre ces deux flics que tout oppose. Les scènes cocasses s’enchaînent et invitent à la rigolade, l’euphorie suscitée par les fêtes aidant, mais sans vraiment nous étonner, rejouant inlassablement les gros clichés sur la banlieue vue par les parisiens et inversement. Omar Sy endosse le rôle du policier aux talents insoupçonnés à merveille et est très bien secondé par Laurent Lafitte, jouant parfaitement le rôle d’un policier à l’ambition débordante. Le duo fonctionne très bien mais peine malgré tout à nous émerveiller. La fin est classique et sans surprise.
Bref, le résultat est honorable pour ce film sans prétention. Si vous êtes bon public et si vous avez aimé Omar Sy dans Intouchables, ce film est fait pour vous. Sinon circulez, il n’y a rien à voir!

Bonne séance!

Publicités