Mots-clefs

, , , ,

Amis sportifs et non sportifs, en ces temps de grand froid et d’activité physique restreinte, je vous propose de découvrir une activité sportive peu banale: La plongée bouteille.

padi

Chaque année, les congés de fin d’année sont l’occasion de voyage tous plus beaux les uns que les autres: C’est ainsi que nous sommes passés en 2011 en Laponie et en 2012 sur une île aux Maldives où nous avions prévu d’effectuer un baptême de plongée bouteille, le troisième pour moi.

Le premier je l’ai passé enfant, en piscine lors d’une séance d’initiation organisée par mon club de natation. De là est née une véritable fascination pour le monde sous-marin qui s’est malheureusement limité à la lecture de manuels de plongée, la visualisation de photos sous-marines car je n’ai jamais eu l’occasion de replonger jusqu’à très récemment.

C’est lors d’un voyage en Guadeloupe dans la belle famille, que j’ai retenté l’aventure. Mon deuxième baptême a eu lieu en milieu naturel dans la merveilleuse Réserve Cousteau. L’émotion fût intense lorsqu’il a fallu sauter du bateau, s’immerger sans avoir eu le temps de respirer le détenteur en bouche à l’air libre et puis être ballottée par le courant beaucoup trop important lorsqu’on ne possède pas le moindre rudiment de nage subaquatique. Si je suis sortie de l’eau les yeux remplis d’images inoubliables et eu le droit à un certificat attestant de ma supposée aisance dans l’eau, le coup de foudre tant attendu n’a pas eu lieu! Malgré la durée de notre séjour sur place, je n’ai jamais envisagé replonger. Il m’aura fallu pas mal de temps pour digérer cette expérience certes excitante mais néanmoins pas mal traumatisante.

C’est ainsi qu’en ce 2 janvier 2012, je me suis rendue au bout du ponton bien décidée à profiter de cette nouvelle occasion de me familiariser avec ce monde sous-marin qui m’attire tant depuis ma plus tendre enfance. Mon obstination a payé: Très bien encadrée, j’ai effectué un véritable baptême de plongée relayant ma dernière expérience au rang des très vieux souvenirs!

Oubliée l’immersion le détenteur à peine en bouche! Avant tout chose nous avons assisté à un debriefing où on nous a expliqué les rudiments de la plongée bouteille: le montage/démontage du matériel, la respiration subaquatique, la gestion de la pression, le palmage et la maîtrise de la flottabilité. Après cette mise au point essentielle, nous avons été invités à monter notre matériel et à nous immerger dans quelques mètres d’eau afin d’effectuer quelques exercices destinés à mettre en pratique les principes abordés au cours de la session d’information: Remplissage et vidange du masque, Retirer et remettre en bouche le détenteur sans oublier de le vidanger, …

Après une pause déjeuner bien méritée et l’inévitable sieste à l’ombre d’un palmier (J’en profite pour rappeler qu’il est dangereux de s’aventurer dans les bras de Morphée en dessous d’un cocotier), nous avons eu le droit à une véritable plongée à 12 mètres de profondeur! Je suis ressortie complètement conquise par la magie des lieux et vraiment fière de moi, prête à poursuivre l’aventure.

C’est avec l’organisme PADI que nous avons donc entamé notre formation en plongée bouteille (Scuba Diving en anglais). La PADI (Professional Association of Diving Instructors), organisme américain, est la plus grande organisation internationale de formation à la plongée sous-marine de loisir. Elle propose des formations allant des baptêmes de plongée à des formations d’instructeurs. Toutes se divisent en deux parties distinctes:

  • Une partie théorique nécessitant un peu de travail personnel et validée par un test écrit.
  • Une partie pratique enseignée tout d’abord en « milieu protégé » (piscine ou mer peu profonde, lagon pour les plus chanceux) puis en « milieu naturel« 

professional diving equipment isolated on white backgroundLe baptême que nous avons effectué est le PADI Discover Scuba Diving (DSD). C’est un programme d’initiation à la plongée sous-marine. Il est nécessaire pour le suivre d’être âgé au minimum de 10 ans et de renseigner un questionnaire médical simple permettant de déterminer si oui ou non vous êtes aptes à plonger. Les tarifs des baptêmes de plongée sont très variables, vous en trouverez allant de 50 euros en piscine à Paris  à plus de 100 euros en club pour une plongée en eaux chaudes, au milieu d’un lagon à l’eau turquoise! C’est une excellente idée cadeaux pour Noël pour une personne aimant les sensations fortes ou tout simplement les activités nautiques.

Une fois ce baptême en poche, vous aurez alors accès à l’ensemble des formations PADI. Je vous donne donc rendez-vous très prochainement pour vous parler des deux premiers niveaux.

Publicités