Mots-clefs

, , , , , , ,

Le film tourne autour d’un métier peu banal: Looper.

Un looper est chargé d’exécuter régulièrement des individus en leur tirant dessus. Ce n’est pas pour autant un tueur à gages, comme Léon, puisque la victime apparaît les poings liés, masquée. Il ne reste au looper qu’à tirer, récupérer sa récompense qui se trouve sur la victime et faire disparaître le corps.  Élémentaire si ce n’est que ces victimes arrivent tout droit du futur, expédiées dans le passé par de puissants mafieux, désireux de ne pas laisser de trace de leurs crimes. Looper est un métier très bien payé en ces temps de crise et permet de vivre largement au dessus du niveau de vie du reste de la population. Joe, alias Joseph Gordon-Levitt, est un jeune looper qui vit très bien son statut de nanti. Quand il ne travaille pas, il écume les lieux branchés et profite des bonnes comme des mauvaises choses qu’il y trouve. Jusqu’au jour où rien ne se passe comme prévu: La victime apparaît le visage découvert, et Joe s’aperçoit que la personne qu’il doit tuer est … lui-même. De plus la victime est mal attachée ce qui lui permet de se défendre et de prendre la fuite, laissant Joe dans de sales draps: Il n’a pas réussi à « boucler sa boucle » et ce qui est impardonnable pour un looper. Il sait ce qu’il l’attend s’il ne parvient pas à terminer correctement le travail qu’il lui incombe.

S’en suit une véritable course contre la montre où Passé et Présent et Futur se mélangent. Bruce Willis, tantôt sage vieillard tantôt brute plutôt habile, est brillant et prouve qu’il est encore un grand acteur malgré ses apparitions plutôt rares au cinéma.
Joseph Gordon-Levitt, quant à lui, semble tout droit sorti d’un épisode de Twilight, son regard numérisé manque de crédibilité mais son interprétation du golden boy trop sûr de lui est très réussie.
La véritable révélation de ce film est la prestation du tout jeune Pierce Gagnon. Bluffant! Il n’est pas impossible de le revoir prochainement dans d’autres films tant son jeu d’acteur est déjà développé.

Le scénario est très bien exploité, clair et bien rythmé avec en guise de bonus une conclusion  originale, permettant plusieurs interprétations. En effet certains détails du début apparemment anodins, peuvent se révéler être de véritables indices pour interpréter la fin du film.

Louper Looper serait une erreur, car il s’agit d’un des meilleurs films de science-fiction de ces dernières années. Certains magazines spécialisés américains n’ont pas hésité à le comparer au très réussi L’armée des 12 singes!

Bonne séance!

Publicités