Mots-clefs

, ,

Après notre escale à Las Vegas, nous avons mis le cap à l’ouest en direction de Zion Park. Il s’agit sans aucun doute de mon parc coup de cœur: En effet, la circulation est interdite dans une grande partie du parc et, comme pour Yosemite Park, un service de navettes gratuites permet de rejoindre les endroits clés. Adieu bruit de voitures et stress de la conduite! Place aux merveilleux points de vue, à l’aventure et à la convivialité. Car les chauffeurs de bus, des rangers à part entière,  ne se contentent pas de conduire, il leur arrive également de temps en temps de raconter des anecdotes sur le parc ou de vous donner un conseil concernant une randonnée.

Notre programme

Devant l’émerveillement qu’a suscité chez moi cet endroit que l’on peut qualifier de paradisiaque, nous avons décidé d’y consacrer une journée et demi.

Journée 1

Temple de Sinawava/Riverside Walk (Environ 1h)

Si la balade commence sur un sentier goudronné surpeuplé, elle se finit les pieds dans les eaux fraîches de la Virgin River. Absolument divin malgré la foule!

Nous n’étions malheureusement pas assez équipés pour nous enfoncer un peu dans le canyon. Pensez donc à emmener une deuxième paire de chaussures afin de pouvoir progresser dans la rivière autrement que pieds nus. Attention aux glissades tout de même pour votre appareil photo! Première expérience de canyoning réussie.

Hiden Canyon Trail (Environ 3h)

Le parcours de cette marche était aussi désert que le précédent était fréquenté, aussi accidenté que l’autre était aménagé … Par moments, on aurait pu se croire sur le parcours d’une via ferrata pour débutants!

Malgré quelques appréhensions vite dissipées par la beauté des lieux, j’ai réussi à franchir les passages étroits avec vue plongeante sur le vide et chaînes pour se tenir et atteindre un canyon bien caché, d’où le nom du chemin qui y mène. Deuxième expérience de canyoning convaincante!

Observation Point (Environ 5h – Dénivelé 655m)

En redescendant de notre escapade précédente nous avons croisé le chemin menant à Observation Point. Je ne pourrais pas vous dire ce qui a bien pu nous convaincre, toujours est-il que nous avons entrepris l’ascension en milieu d’après midi sans savoir que cette marche serait la plus éprouvante du séjour.  Nous avons donc grimpé au milieu des roches d’abord rouges puis jaunes, blanches pour atteindre un plateau dont les buissons épineux m’ont immédiatement rappelé ceux présents sur les sentiers de bords de mer en Bretagne. Observation Point offre une vue imprenable sur le canyon creusé par la Virgin River.

Journée 2

Weeping Rock Trail (30min)

Ce court chemin conduit à une alcôve parsemée de végétation et fermée par un voile d’eau s’échappant de la roche. Au lever du jour, vous aurez peut-être la chance, comme nous, de faire une belle rencontre.

 Emerald Pools Trail (Environ 1h30)

Il s’agit d’un chemin desservant cascades et bassins. La magie tarde à opérer tant les lieux sont pris d’assaut. L’endroit est également très prisé des amateurs de photos, fascinés par les reflets des roches dans les bassins aux surfaces imperturbables.

Nous avons ensuite récupéré la voiture et quitté le parc par la Highway 9, dont le tracé offre de nombreuses surprises comme ce tunnel de près de 2km qui permet de sortir du canyon. Achevé en 1930, il constitue une véritable prouesse technique pour l’époque. Très étroit, il ne permet pas la circulation à double sens lorsque qu’un gros véhicule l’emprunte. Le système de circulation alternée est unique en son genre. Dans l’agitation, ne loupez pas le minuscule parking à la sortie du tunnel qui permet de s’arrêter et d’emprunter le Canyon Overlook Trail (Environ 30min), chemin menant à un énième point de vue fantastique.

C’est avec le cœur serré que nous avons quitté ce magnifique parc, persuadés qu’aucun autre paysage ne pourrait plus nous émerveiller autant.

Concernant l’hébergement, il est possible de dormir à l’intérieur du parc au Zion Lodge, construit en 1920. Malheureusement, nous n’avons pas réussi à avoir une chambre (malgré une tentative de réservation au mois d’avril!). Nous avons donc séjourné à l’entrée du parc au Cable Mountain Lodge. Notre chambre était spacieuse, avec un lit gigantesque comme presque partout, et idéalement placée pour aller flâner dans la jolie petite ville de Springdale.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Publicités