Lisa See – Les Filles de Shangaï

Difficile de choisir un livre destiné à la lecture des vacances. L’heureux élu doit satisfaire de nombreux critères afin qu’une fois arrivé sur place, nous ne nous retrouvons pas submergé de regrets et en manque de lecture, activité indispensable de la période estivale.

Tout d’abord il doit être facile à lire afin de permettre au lecteur de pouvoir lever de temps en temps la tête pour admirer la mer, la montagne … ou surveiller le petit dernier qui commence à marcher sans perdre le fil de l’histoire et être obligé de relire plusieurs fois la même page.

Le nombre de pages doit être en rapport avec la durée de vos congés: Inutile d’emmener un pavé de 1000 pages si vous lisez lentement et que vous partez pour une semaine. Le format poche, petit et léger semble être préférable aux autres formats plus volumineux et surtout plus onéreux qui vous feront vite regretter d’avoir posé votre fardeau sur le ventre pour lire en sortant de la piscine (Expérience vécue)

Les Filles de Shanghai de Lisa See (Edition J’ai Lu) semblait rassembler l’ensemble des critères cités plus haut. Et je n’ai pas été déçue de mon choix. Il s’agit d’une saga commençant juste avant la seconde guerre mondiale et qui relate l’histoire de deux sœurs chinoises, originaires de Shanghai. Obligées de fuir leur pays natal suite à la guerre sino-japonaise, elles s’installent à Los Angeles après avoir traversé de nombreuses épreuves. Convaincues que la vie américaine ne sera que douceurs et délices, elle vont vite comprendre que leur intégration dans ce nouveau pays est loin d’être gagnée.

Même s’il ne s’agit pas d’une histoire vraie,  Lisa See dépeint très bien au travers de cette histoire romanesque l’histoire de la diaspora chinoise aux États-Unis. Et pour cause puisque qu’elle est d’origine chinoise et vit à Los Angeles, ville qui vit débarquer au siècle dernier son arrière grand-père qui allait devenir le parrain de Chinatown. L’écriture est fluide et ne présente aucune difficulté à la lecture, le contexte historique est précis. On lit ce livre avec plaisir et on s’instruit sur cette histoire tellement méconnue et particulièrement étonnante qui mériterait à être plus connue.

A la fin de votre lecture, sachez que si vous en voulez encore une suite existe et tout laisse à penser qu’elle sera d’aussi bonne qualité que le premier opus. (cf. Ombres Chinoises, Lisa See)

Bonne lecture

Publicités